Comment oublier ?

Une date que l’on ne peut oublier si ce n’est grâce au rabattage publicitaire que l’on subit depuis une bonne dizaine de jours et par quelques allusions de notre moitié(e) habilement glissées lors d’une balade fortuite dans le centre commercial du coin.

Certains diront que c’est une fête purement commerciale… et alors ?

Noël, Pâques, la Fête des Mères, des Pères, des Grands-Mères… Ne sont-elles pas toutes commerciales ? Nous les souhaitons toutes dans la grande majorité des cas ! Il est certain que pour certaines fêtes… nous sommes un peu plus motivés ! Essayez d’oublier la fête de votre mère le jour J… si elle ne va pas jusqu’à vous déshériter… la soupe à la grimace sera de rigueur pour un petit moment ! Moment vécu… L

On oublie qu’une seule fois… je vous le garantis !

Tout comme oublier de faire appeler les petits leur mamy Huguette ce fameux dimanche de mars. Un retour téléphonique gagnant de notre Mother en fin de journée pour nous parler de cet oubli !!!

Commerciales ?  Vraiment ?

Une marque de cola n’a-t-elle pas contribuée  à l’essor du bonhomme joufflu et jovial ? Vous savez celui qui nous incite à faire encore plus plaisir à notre très chère progéniture adorée que l’on a tendance, du reste, à pourrir gâter tout au long de l’année. Certains d’entre nous étalent même leurs achats de noël sur plusieurs mois dès septembre.

La Fête des Grands-mères est née grâce  une marque de café… eh oui, pas très difficile de trouver laquelle puisque Elle, elle sait faire du bon café paraît-il ! Et la Fête des pères ? C’est un fabricant de briquets pour la France qui est le premier à lancer cette « coutume » qui permet à nos chers aïeux de remplir leurs armoires de cravates, de pull et de bouteilles d’alcool par exemple!

Alors, oui peut-être bien que la St Valentin est également une fête commerciale qui ravit les fleuristes, bijoutiers, chocolatiers, parfumeries, marchands de cravates mais elle ne demeure pas moins agréable à souhaiter sous réserve que l’on ne se la souhaite pas nous même à défaut d’avoir un(e) amoureux(se)sous la main… Façon de parler 😉

Le restaurant ou un petit diner aux chandelles est souvent d’actualité ce soir-là.

Vous êtes plus restaurant romantique ou petit diner à la maison ? Perso j’adore mitonner de bons petits plats…

Faites-vous garder vos enfants ce soir-là pour profiter d’une petite soirée en amoureux ? Allo maman ? C’est ton fils… tu fais quoi le 14 ?

Mais qu’en est-il de notre enfant ? de son premier Valentin ?

Tout comme les grands…les enfants ont aussi très souvent leur petit Valentin ou leur petite Valentine comme les adultes ! Je me souviens très bien moi-même de ma toute première Valentine, Caroline, la fille de ma maitresse… maitresse d’école bien évidemment. 😉 J’avais 6 ans et cela a été la première fois que mon cœur s’est mis à battre fort…

Et vous, vos petits auront-ils un(e) Valentin(e) cette année ? Quels âges ont vos enfants ?

 

Amaury

Partagez :

Laisser un commentaire