Lire avec son enfant

On ne cesse de répéter les bienfaits de la lecture. Elle favorise l’éveil des tout-petits, aide au développement et l’apprentissage du langage. La lecture est souvent intégrée dans une routine notamment au moment du coucher. Offrir à l’enfant un moment calme, d’échange avec le parent, un moment privilégié. Cette routine du soir, rassure l’enfant, permet d’échanger avec lui sur des émotions, des peurs qu’il peut rencontrer ou appréhender une nouvelle étape dans son développement (le pot, un voyage chez papy, l’arrivée d’une petite sœur, l’entrée à l’école, la maladie, la mort).

Le livre, l’écrit est un support de transmission d’une histoire, d’une culture familiale.

Lire est bien l’activité que l’on peut faire de partout avec son enfant. Un bon livre, un endroit cocon et c’est le bonheur. Il est agréable aussi de lire à l’ombre d’un arbre, dans un parc. Le livre se glisse facilement dans un sac, prêt à être emporté de partout. Évitez les livres sonores dans les lieux confinés comme dans les salle d’attente ou wagon de train, car la répétition du meuglement de la vache peuvent vite créer un agacement de vos voisins de place et du coup vous contrainte d’enlever le livre à votre enfant. Adapter le livre suivant le lieux.

On lit partout et tout le temps. Le moment des courses peut être un moment de lecture avec la listes des courses, les voyages en voiture, un jeu de lecture des panneaux, les ingrédients derrière la boite de céréales …

Mon enfant n’aime pas lire

Oui cela arrive et bien plus souvent que l’on ne pense, même dans les familles où le livre est un objet familier, où les visites à la bibliothèque sont ancrées dans les habitudes.

Il ne faut pas confondre « ne pas savoir lire et ne pas aimer lire ». L’apprentissage de la lecture se fait tout au long du cycle 2 de l’école. Donc si votre enfant ne sait pas lire en décembre du CP comme souvent on entent comme référence, on respire profondément et on laisse de temps à l’enfant. L’apprentissage de la lecture se fait par étape, à chaque enfant son rythme. L’enfant peut avoir des difficultés, alors son enseignant se rapprochera de vous et vous orientera peut être vers un orthophoniste ou un autre spécialiste.

Un fois que votre enfant est entré dans la lecture, il peut ne pas y trouver goût. Déjà, il peut être encore dans la phase de déchiffrage et il lui est encore compliqué de lire et de comprendre ce qu’il lit. Le choix du livre a alors toute son importance. Les professionnels (libraires / bibliothécaires) sont là pour vous accompagner dans ce choix. Dans un premier temps, il est conseillé de prendre des « Premières lectures ». Petit livre de poche, d’une 20 taines de pages, avec illustrations et texte. Le texte est écrit dans une police assez grande, espacée et une double interligne, facilitant la lecture. Il existe également les livres, double lecture. Un texte en 2 couleurs, une couleur lue par l’adulte et une par l’enfant, ainsi l’enfant peut avancer dans une histoire alors même qu’il ne connaît pas tous les mots et les sons. Un moment de partage s’installe entre l’adulte et l’enfant autour de la lecture.

Ne forcez pas votre enfant à lire. Continuez à lui lire vous des histoires, à lui faire partager le goût des mots et des histoires. Il existe également les livres-CD à écouter dans son salon ou en voiture, une petite astuce pour les longs trajets 🙂

Lire ce n’est pas uniquement des romans. Trop de fois, nous entendons que lire une BD ce n’est pas lire.. Et bien si, tout support avec texte appelle la lecture. Une BD, une revue, un manga sont tout autant de supports de lecture. L’essentiel est que l’enfant trouve un support qui lui donne envie. N’hésitez pas à l’orienter vers une histoire avec un héros familier, un documentaire sur son animal de compagnie, une passion, une enquête policière, une histoire fantastique…. Le but étant de se faire plaisir. Le visuel est tout aussi important dans ce plaisir. Laissez l’enfant toucher le livre, les manipuler, le choisir.

Où se procurer des livres jeunesse?

Offrir un livre est une valeur sûre, le plus difficile reste à savoir quel livre offrir. Il faut connaître l’âge de l’enfant et un peu ses goûts. Pour ne pas se tromper rien ne vaut un tour chez son libraire qui est un véritable professionnel. Il saura vous conseiller par rapport à l’âge de l’enfant, il connaît les « tendances » lecture des petits lecteurs. A savoir qu’un achat chez un libraire n’est pas forcément plus cher que dans une grande surface ou plate forme interne mais vous avez surtout en plus le conseil professionnel.

L’achat d’occasion est aussi une solution pour remplir sa bibliothèque sans peser trop lourd dans le budget. Nombreuses librairies proposent cette solution, pensez également aux vides-greniers. Une idée aussi à retenir, apprenez à vos enfants à bien prendre soin de leurs livres, ainsi ils pourront les revendre sans problème et en racheter d’autres !!! Cela permet de renouveler sa bibliothèque sans entasser des livres de partout à ne plus savoir qu’en faire.

La bibliothèque est le lieu de la lecture. Des espaces dédiées aux tout-petits, des collections adaptées, des bibliothécaires jeunesse pour accompagner les enfants dans leurs choix. Il n’y a très certainement une bibliothèque dans votre village. Sachez que les bibliothèques sont des lieux ouverts à tous et généralement gratuites pour les plus jeunes.

Bibliothèque Kid Friendly sur Viaparents

Nombreuses écoles bénéficient d’une BCD (bibliothèque centre documentaire). Les enfants peuvent ainsi emprunter chaque semaine un livre. Ces structures a souvent besoin de dons alors n’hésitez pas à leur proposer si vos placards débordent et si vous avez un peu de temps à offrir à l’école, pour l’entretien des collections.

De plus en plus, on rencontre des boites à livres au coin d’un rue, sur une place. Le principe est de prendre un livre et d’en déposer un en échange.

Voici une liste non exhaustive des lieux pour trouver des livres. Permettant à chacun de s’adonner au plaisir de la lecture et pour tous les budgets.

La lecture numérique

Aimer les livres papiers n’exclut pas l’usage de livre numérique et inversement. Chaque support a des atouts et des attraits. Le livre papier induit une dimension physique, toucher l’objet, tourner les pages. Le format du livre, ses jeux de matières participent au plaisir de lire. Il a un début et une fin matérialisée, parfois nécessaire pour les plus jeunes. Le livre devient aussi également possession. Il appartient à son lecteur, est plus intime.

La lecture numérique vient en complément, mêlant ainsi texte, photo et parfois son. Créant une interactivité avec le lecteur. On dit alors que l’enfant devient lect-acteur. il lit un texte et peut également agir sur lui, agir sur la narration. Format idéal pour les voyages !

Lire doit être avant tout un plaisir, une façon de voyager, de s’évader …

A chacun sa lecture, son voyage !!

Partagez :

Laisser un commentaire