Et voilà, le grand moment est arrivé. Celui qu’appréhendent tous les parents : la toute première rentrée scolaire !
Pendant 3 ans ou presque, l’enfant a vécu avec ses parents, peut-être gardé par l’un d’entre eux pendant la journée, ou confié à une nounou ou à une crèche, s’il a eu la chance d’y avoir une place.
Et puis, les mois filent. Et déjà, c’est le temps de l’apprentissage. Entrer à l’école, c’est une grande étape dans la vie d’un tout petit. L’école ne représente pas seulement le lieu de l’apprentissage, c’est aussi l’endroit où l’enfant va se frotter aux codes de la vie en communauté, au respect des règles, aux découvertes en tous genres. Voici dont quelques conseils pour mieux vivre ce grand moment en famille…

1- Acquérir la propreté

Avant même d’entrer à l’école, il faut avoir acquis la propreté. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas pour des petits bouts d’choux qui ont à peine 3 ans. Parents, rassurez-vous, la plupart le sont à quelques jours de la rentrée ; pas la peine de leur mettre la pression, ça ne marche pas… Les autres finiront par comprendre le mécanisme et s’y mettront dans les semaines suivantes. A défaut d’arriver à cette étape fatidique, prévoir des changes pour les premiers jours. Et laisser le déclic se faire…

2- Aider son enfant à se projeter et à imaginer son quotidien dans sa future école

Souvent, les écoles organisent une journée d’accueil pour que les enfants puissent visiter leur future classe avant la rentrée. C’est essentiel pour eux de visualiser ce nouvel environnement, pour l’apprivoiser et mieux le comprendre. Ce qu’on ne connaît pas nous fait peur…
L’achat d’un petit sac ou du premier petit cartable qui contiendra son doudou, sa tétine et son goûter, sera aussi l’occasion d’échanger avec son enfant sur ce futur moment. Les livres aident vraiment à préparer cette grande étape, il en existe beaucoup qui expliquent le déroulement des journées, le fonctionnement d’une école, le rôle de la maîtresse, de l’ATSEM, des animateurs ou des autres personnels qu’on croise dans l’établissement.

3- Accompagner son enfant à la rentrée sans larmes

Et puis vient le grand jour. Certaines écoles acceptent que les parents accompagnent leur enfant en classe pour le premier jour, jusqu’à la porte ou même dans la salle, et y restent un peu. Parfois il y a des larmes, parfois non. Si le parent est stressé, l’enfant sentira cette tension et fatalement aura une peur irrationnelle de l’école. Si le parent est plus détendu, l’enfant le sera aussi et abordera sa première rentrée avec curiosité et enthousiasme.
Et puis, parfois, c’est le deuxième jour que les larmes coulent. Quand l’enfant prend conscience que l’école, ça va durer un peu plus longtemps qu’une journée… Aux parents de les rassurer et de les accompagner dans ces moments difficiles. Généralement, une fois le parent parti, les larmes se sèchent vite…

4- L’aider à trouver son rythme

L’école est un monde très prenant. Souvent les enfants sont 25 à 30 par classe pour une maîtresse et une ATSEM. Les premières semaines vont demander à l’enfant beaucoup de concentration : trouver ses repères dans ce nouvel environnement, se faire des copains, comprendre et appliquer les consignes, faire des activités… Le soir, c’est souvent un enfant épuisé qu’on retrouve : colères, larmes, épuisement… Il faut de la patience et de la bienveillance pour faire face à ces comportements. Et surtout, il faut mettre en place un rythme de coucher qui convienne à son enfant pour qu’il puisse bénéficier du sommeil qu’il a besoin.

5- Lui faire découvrir les joies de l’école

Mais la première rentrée, c’est l’occasion de découvrir un nouveau monde plein de possibilités. Apprendre à compter, apprendre à reconnaître son prénom, étudier les textures, écouter des histoires, découvrir les saisons, fêter les anniversaires, se déguiser pour le carnaval, préparer des petits cadeaux pour papa et maman, jouer dans la cour de récré, monter sur une poutre dans la salle de motricité, faire la sieste dans le dortoir, manger à la cantine, apprendre à tenir un crayon, dessiner son premier bonhomme, se faire des copains et des copines… La liste est longue mais au final, l’école, c’est une foule de petits bonheurs que l’ enfant va vivre tout au long des prochains mois à venir.

Alors, prenez sa petite main dans la vôtre et foncez, la première rentrée scolaire, c’est le début d’une nouvelle vie !!

Et vous ? Racontez-nous comment s’est passée votre 1ère rentrée !

Partagez :

Laisser un commentaire